L’ostéopathie soigne le stress

Gérer son stress et lutter contre est toujours plus facile qu’à faire. En cas de difficultés à y parvenir, l’ostéopathie peut se montrer utile, sans prendre de médicaments, mais sur de simples manipulations de l’ostéopathe.

Nous savons que tout est source de stress. Un choc émotionnel, une contrariété ou autres, peut créer du stress auquel le corps humain doit faire face. Les systèmes les plus touchés, dans ce cas, sont le système nerveux et le système hormonal.

Le stress se découpe en trois zones :

  • La première est la montée d’adrénaline, plus importante à ces instants précis. La respiration est plus rapide, le rythme cardiaque s’accélère, mais cela permet à l’organisme de gérer facilement ce stress.
  • La deuxième zone est celle qui regroupe tout ce que le corps peut contenir pour lutter contre ce stress. Le cortisol, qui a un rôle anti-inflammatoire, est plus important, et soigne donc les lésions survenues. Les douleurs sont donc amoindries.
  • La troisième zone, en revanche, est celle qui concerne la « non gestion » du stress. Le corps ne peut plus aller contre, car il devient chronique. Des douleurs plus soutenues apparaissent, des modifications biologiques se font sentir, sans que l’on puisse y remédier. Le système nerveux est donc mis à contribution de façon trop intense, et ne peut plus agir efficacement.

Les muscles sont très touchés par l’énergie que le corps lui envoie constamment. Cela va donc créer une hyperactivité musculaire, qui elle-même, va « partir » sur des spasmes, des crampes, des tensions, et ce, dans tout le corps.

Pour aider le niveau musculaire, interviendra le côté cardio-vasculaire. La circulation du sang augmente via les muscles. Si après tout cela, le stress n’est pas éliminé, alors des impressions d’oppression « arrivent à grands pas », des palpitations cardiaques commencent à résonner.

Puis, en dernier point, c’est le niveau digestif qui « prend ». La digestion n’est  plus ce qu’elle était, de la constipation peut se montrer omniprésente, et tout autres symptômes digestifs peuvent faire leur apparition, sans que l’on en comprenne vraiment la raison.

Afin de combattre au mieux tous ces maux gênants, un traitement ostéopathique est bénéfique. Le système végétatif retrouvera son équilibre. Responsable des troubles apparus, il confèrera, au corps, un calme certain.

Pour ce faire, plusieurs approches sont abordées :

  • D’une part, l’approche cranio-sacrée qui décontractera tout le corps.
  • D’autre part, l’approche viscérale est examinée. Le système digestif souffrant sera soulagé.
  • Dans un troisième temps, l’ostéopathe consultera l’approche tissulaire et respiratoire. En détendant le diaphragme, les spasmes disparaîtront, les régions streno-costales et doso-lombaires seront aussi apaisées.
  • Enfin, l’approche ostéo-articulaire ne doit pas être omise, puisque c’est elle qui régule l’hyperactivité musculaire. En bon fonctionnement, elle adoucira les tensions nerveuses.

L’ostéopathe se montre aussi très présent au niveau des conseils sur la gestion du stress. Sur ces recommandations, un grand nombre de souffrances seront évitées.
Il privilégie le sport, mais peut aussi préconiser la sophrologie, la thérapie par l’hypnose ou un suivi psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *